On oublie souvent que le travail du photographe professionnel ne se limite pas à la prise de vue.

Valérie Ekelmans

Exemples des photos prises lors des derniers reportages

Comme indiqué dans la présentation de nos services, nous exerçons notre passion pour des agents immobiliers, des études notariales, des marchands de biens ainsi que pour des particuliers. Vous pouvez d’ailleurs voir certains témoignages.

Voici quelques exemples de photos de nos reportages photographiques récents. En effet, en tant que photographes, quoi de plus normal que de démontrer notre qualité de travail par ces exemples visuels !

Il s’agit ici d’un “spécial” extérieur :

En photographie, ce n’est pas le photographe qui est important.

Yann Arthus Bertrand

La mise en valeur d’un bien en quelques photos

Un escalier de qualité apporte une plus-value
Puisqu’un escalier apporte une plus-value certaine à la maison lorsqu’il est de qualité, il ne faut pas hésiter à en faire une mise en valeur.

Bien qu’un photographe immobilier doive faire une mise en valeur du bien qu’il photographie, il doit rester représentatif.

Cependant, être représentatif n’empêche pas une belle présentation. En effet, une belle présentation permettra de mettre en valeur de vrais points forts du bien photographié sans pour autant “tricher”.

Par exemple, mettre en valeur une belle poutre n’est pas trompeur mais favorisera l’intérêt pour un certain public. Autre exemple, la mise en valeur d’un escalier peut faire la différence pour provoquer une visite. Il va de soit, que cette mise en valeur ne doit pas décevoir et ne doit pas provoquer une visite inutile.

Afin d’attirer l’attention par la mise en valeur

Afin d’attirer l’attention il aussi est indispensable de mettre tout simplement de l’ordre si c’est nécessaire (Mettre de l’ordre). Un lit bien tiré, un WC fermé, les jouets rangés permettent de ne pas abimer le bien. Une collaboration avec le propriétaire ou le locataire facilite fortement cette partie du travail parfois ingrat mais toujours efficace.

Et surtout, à tout moment, ne pas oublier qu’il ne faut pas surévaluer le bien en photographiant celui-ci. Les déceptions des visiteurs est un très mauvais point de départ pour finaliser une vente. Par conséquent, il faut à tout moment mettre en avant la réputation de son client. L’aspect le plus important est que les quatre parties concernées dans un reportage photo doivent toutes être gagnantes : le vendeur, l’acheteur, l’intermédiaire, le photographe.

Pour finir, un petit coup de pousse à mon webmaster pour le remercier de son aide : www.mbnet.be.